Principes de travail

PRINCIPES DE TRAVAIL DE L’ASSEMBLÉE EUROPÉENNE DES COMMUNS (Version 1)

  1. L’Assemblée Européenne des Communs est elle-même conçue comme un commun. Nous sommes une communauté (des activistes, des chercheurs, des étudiants, des enseignants, des citoyens, etc.) qui administre l’espace partagé pour une collaboration trans-locale sur les biens communs qu’est l’Assemblée Européenne des Communs. Nous décrivons ici notre gouvernance.
  2. La CEA est un espace non-hiérarchique pair à pair pour la collaboration, plutôt qu’un corps représentatif.
    Les participants individuels ne peuvent pas légitimement parler «au nom de» l’Assemblée dans son ensemble.
    Ils peuvent toutefois prétendre que des idées ou des travaux «émergent» de la CEA, ou s’identifier comme membres ou «partie de» l’Assemblée.
  3. Nous travaillons à travers des groupes de l’assemblée auto-organisés qui assument la responsabilité de mener des initiatives ou des «actions».
    Tous les groupes doivent informer, communiquer et partager leurs actions avec la CEA dans son ensemble.
    Au démarrage d’une action convenue, ils doivent expliciter et documenter un mandat qui décrit et contextualise l’action et fournit des informations pertinentes pour le reste de la CEA.
  4. Nous nous efforçons d’obtenir un consensus pour prendre des décisions et prendre des mesures à tous les niveaux – individuellement, au sein des groupes de l’assemblée et pour la CEA en général.
    Toutes les initiatives et décisions doivent être cohérentes avec les critères de principe suivants :

    • Etre enregistré “publiquement” avant de lancer une action (c’est-à-dire sur loomio ou sur la liste – pas dans des conversations privées par courrier électronique)
    • Minimiser les dommages
    • Renforcer la liberté – ouvrir de nouvelles possibilités pour l’Assemblée

Si les actions sont correctement documentées et conformes aux critères, elles peuvent continuer à moins que quelqu’un ne s’y oppose explicitement.
En cas d’objection, des discussions doivent avoir lieu afin de résoudre le problème. La question doit être formulée à l’ensemble de la CEA via la liste de diffusion; Si les échanges de courrier électronique sont insuffisants, un appel doit être défini. La conclusion des pourparlers doit être envoyée à la liste pour réaction. S’il n’y a pas d’objection supplémentaire, une décision peut être adoptée – sinon un autre appel peut être organisé, ou il faut considérer que la question doit être abandonnée.
Nous souhaitons que les décisions qui affectent directement la CEA en général favorisent des commentaires et des discussions plus larges et plus approfondies que celles qui affectent une plus petite partie de la communauté.

English translation